01 avril 2013

Ebauche

Je suis plantée, mais je ne pousse   moi je croyais l'amour plus fort  d’une sève à l'autre comme source un pacifique de douceur, une brousse sans avoir, avec allées et mousse Pour jouir de l’amour à la mort.   Quand je voyais au fond de tes yeux Et que tes doigts à mon corps trouvèrent asile dans notre nature Parlaient, nos corps et lèvres pures A faim de l’amour en nous deux Dans  l’haut delà des mots
Posté par erredetemps à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2008

Mon il

  Mon IL Tu vis par elle dans ton île Et il pare ailes vers rêves pulsionnels,     Étends tes bras, tes mains des voiles  Dans cet océan vagues à bond.            C’est à petits pas           Elle vit son île Où s’aimer t’es passé, essor dépassé Et sèment nos pensées          Cet appétit temps Dans ces finis à cet infini point Je me constelle à points d’effets           Elle... [Lire la suite]
Posté par erredetemps à 15:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 décembre 2007

Autant d’adieu

  A bout de quoi, si prêt ? ... [Lire la suite]
Posté par erredetemps à 15:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 octobre 2007

Au temps pour moi

          Nous sommes de cette errance, arrêt, dire en vers, nerfs Pour quelque bonheur .... émis stellaire Planer, glaner ces petits riens dans l’atmosphère.         Enivrée par tout ces mois de p’tits mots sincères Que belle nuit d’été dévoilant, nos sens errent Pour seoir que distance s’est teint de cœurs qui se blessent !         Tes chouchoutements, me déambulent dans l'apnée D’erréalité quand je me colle erre d’innée, A ton inconnu un... [Lire la suite]
Posté par erredetemps à 22:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]